Vous craquez souvent pour de la belle vaisselle, vous avez sûrement plusieurs modèles de services de table dans vos placards. Et si vous fabriquiez vous-même vos assiettes, vos tasses, vos bols, au gré de vos envies ?  La poterie est donc une activité faite pour vous ! Faïence, argile, terre cuite, porcelaine, émail, grès, levons le voile sur ces mots qui vous sont familiers. Suivez le guide pour tout savoir sur la poterie et créer de façon artisanale votre propre vaisselle.

Créez votre propre vaisselle grâce à la poterie

Un art ancestral

La poterie date de la Préhistoire et apparaît dès l’époque Néolithique un peu partout dans le monde à cette même période. 

Faïence, porcelaine, céramique, grès, quelles différences ?

Il n’est pas rare d’entendre ou de prononcer ces mots dans notre quotidien, mais savons-nous vraiment faire la différence entre tous ces termes ?

La Céramique est une famille de matériaux regroupant la terre cuite, la faïence, le grès et la porcelaine. Ce qui les différencie c’est la composition de la pâte, la glaçure et la température de cuisson. 

La Faïence tire son nom de la ville italienne Faenza, qui l’a rendue célèbre. La faïence est une technique très fréquemment utilisée et une des plus anciennes. C’est une poterie, c’est-à-dire un objet de terre cuite à base d’argile émaillée ou vernissée. On reconnaît la faïence à son aspect ocre, artisanal et brut. 

La Porcelaine est une céramique fine et translucide qui est produite à partir du kaolin pour les arts de la table. Pour reconnaître un objet en porcelaine, il suffit simplement de l’éclairer avec une lampe torche l’objet, si la lumière traverse l’objet alors c’est de la porcelaine. 

Le Grès est une terre glaise mêlée de sable fin avec lequel on fait des poteries. Il subit une deuxième cuisson à haute température qui le rend extrêmement dur et résistant et qui permet l’auto-vitrification de la terre et la fixation de l’émail. Cette matière artisanale à l’aspect brut et rustique se prête aux formes simples et se décline le plus souvent dans des tonalités sourdes comme le beige, le gris ou le noir.

Exemples de réalisation avec les différentes techniques de Poterie

Comment s’initier à la poterie ?

1/ Le choix de la pâte

Nous vous conseillons de bien choisir votre pâte en fonction de son besoin de cuisson. En effet, certaines matières demandent une cuisson allant jusqu’à plus de 1000°C, votre four domestique n’est pas adapté pour atteindre une telle chaleur. Si vous n’êtes pas équipé, optez pour une pâte auto-durcissante ou une pâte FIMO que vous trouverez dans toutes les boutiques de Loisirs Créatifs, les boutiques Papeterie, au rayon Loisirs en grandes surfaces et sur les boutiques en ligne.  

2/ Le choix du bon matériel

Vous pouvez modeler à la main de jolis objets décoratifs qui ne nécessitent pas l’investissement dans un tour de potier. Il vous suffira de vous munir d’un fil à couper l’argile, un rouleau, des couteaux de modelage, une éponge pour lisser la terre et de peintures spécifiques pour colorer vos objets. Si vous souhaitez réaliser des vases ou objets plus imposants, investissez dans un tour de potier qui rendra vos objets plus lisses et fins. 

3/ Avoir les bons gestes

Pour éviter que votre création explose lors de la cuisson, il faut éviter les bulles d’air. Pour cela, travaillez votre terre en la malaxant bien afin de faire fuir l’air et obtenir une pâte homogène. 

4/ Apprendre avec un professionnel

Pour progresser en toute convivialité, n’hésitez pas à vous inscrire à un atelier poterie avec un professionnel qui saura vous guider pour toutes vos créations. C’est le moment idéal de rencontrer d’autres passionnés comme vous. 

Besoin d’un atelier poterie? Réservez votre place.

Le tour du Potier

Maintenant vous savez tout de la poterie, c’est à vous de jouer !